HISTOIRE / RELIGION

Charles VI le Bien-Aimé, ou la Passion du roi

Charles VI le Bien-Aimé, ou la Passion du roi

Auteur : Giovanni-Michel Del Franco

En 1392, le roi de France, Charles VI, devient “fou” lors de la célèbre crise du Mans. Il règne cependant jusqu’à sa mort, en 1422. Ces années sombres pour le pays voient la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons s’ajouter au conflit contre les Anglais. Ceux-ci obtiennent le royaume par le traité de Troyes.
Dans cette période “noire” de notre histoire, peu se sont intéressés à Charles VI. Comme si la folie l’isolant du monde l’effaçait de son règne.

Pourtant, ce roi resta sur le trône. Au-delà des débats sur la pathologie dont il était atteint, il convient de s’interroger sur son maintien au pouvoir. N’était-il qu’un “fantoche” aux mains des factions luttant pour faire main-basse sur un gouvernement vacillant ? A t-il eu, en dépit de la maladie, prise sur les évènements ? Est-il possible de déceler, entre les attaques de son mal, une ligne politique ?

La réponse ne se trouve t-elle pas dans le surnom donné par le peuple : “le Bien-Aimé” ? Ou dans ses souffrances, miroir de celles d’une population prise dans la folie de la guerre ravageant le royaume ? Dans l’esprit du temps, Charles VI, roi “par miracle consacré”, ne partage t-il pas, dans son esprit souffrant, la Passion dont les “mystères” rejouent inlassablement les scènes au peuple ?

pas de review pour le moment mais mon petit doigt me dit que ça va pas tarder.... ;)

Charles VI le Bien-Aimé, ou la Passion du roi
246 pages ; mai 2017 ; 18 euros ; ISBN : 978-2-9537070-8-3






Ainsi meurent les hommes Auteur : Del Franco Giovanni-Michel

Titre : Charles VI le Bien-Aimé, ou la Passion du roi

ISBN : 978-2-9537070-8-3
pages : 246
parution : mai 2017
prix : 18 euros

En 1392, le roi de France, Charles VI, devient “fou” lors de la célèbre crise du Mans. Il règne cependant jusqu’à sa mort, en 1422. Ces années sombres pour le pays voient la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons s’ajouter au conflit contre les Anglais. Ceux-ci obtiennent le royaume par le traité de Troyes.
Dans cette période “noire” de notre histoire, peu se sont intéressés à Charles VI. Comme si la folie l’isolant du monde l’effaçait de son règne. Pourtant, ce roi resta sur le trône. Au-delà des débats sur la pathologie dont il était atteint, il convient de s’interroger sur son maintien au pouvoir. N’était-il qu’un “fantoche” aux mains des factions luttant pour faire main-basse sur un gouvernement vacillant ? A t-il eu, en dépit de la maladie, prise sur les évènements ? Est-il possible de déceler, entre les attaques de son mal, une ligne politique ?
La réponse ne se trouve t-elle pas dans le surnom donné par le peuple : “le Bien-Aimé” ? Ou dans ses souffrances, miroir de celles d’une population prise dans la folie de la guerre ravageant le royaume ? Dans l’esprit du temps, Charles VI, roi “par miracle consacré”, ne partage t-il pas, dans son esprit souffrant, la Passion dont les “mystères” rejouent inlassablement les scènes au peuple ?





Ainsi meurent les hommes Auteur : Del Franco Giovanni-Michel

Titre : 1914-1918 : ainsi meurent les hommes...

ISBN : 978-2-9537070-0-7
pages : 72
parution : novembre 2013
prix : 14 euros

Thème : histoire ; à partir de courts portraits de membres d'une même famille, accompagnés de documents d'époque, une autre vision de la Première Guerre Mondiale .

Point de vue : En novembre 1918, après quatre années de conflit, entre huit et neuf millions de soldats mobilisés avaient perdu la vie. Plus de deux millions d'autres revinrent blessés…
Derrière ces chiffres, froids et presque inconcevables, se cachent des destins brisés, des familles décimées.
Ce livret entend redonner un visage, une voix, à quelques uns de ces destins, tous membres de la même famille.





Evangile des évangiles Auteur : Del Franco Giovanni-Michel

Titre : Evangile des évangiles

ISBN : 2-9515256-7-2
pages : 170
parution : juin 2007
prix : 17,00 euros

Thème : religion, histoire ; étude consacrée à la formation, l'histoire, la diversité des évangiles, abordant les questions faisant débat et proposant une nouvelle lecture des textes.

Point de vue : « Dans sa relecture et son commentaire des évangiles, l'auteur cherche à approcher au plus près “les paroles originelles de Jésus”. Il utilise sa formation scientifique pour retrouver, à travers l'exégèse et l'histoire des textes, les évènements et les paroles qui eurent lieu et qui furent véritablement prononcées il y a deux mille en Palestine. Il n'évacue aucun problème difficile, datations et paternité réelle des textes, source commune perdue, apport post-évangélique de Paul, et spécificités de l'évangile de Jean. »
Vivre en Val d'Oise